L’Europe a besoin d’eux

La France accueille moins de migrants que ses voisins européens. Pourtant, cette main d’œuvre étrangère est nécessaire.

Elodie Corvée  • 24 mai 2012 abonné·es

Pendant de nombreuses années, la France était, après l’Allemagne, le deuxième pays de l’Union européenne à avoir le plus d’étrangers vivant sur son sol. Depuis 2008, avec ses 3,6 millions d’étrangers (dont 3,1 millions environ vivant

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
L'immigration loin des idées reçues
Temps de lecture : 2 minutes