Médias en bref

Politis  • 24 mai 2012
Partager :

Clap de fin

Guillaume Durand jette l’éponge et met fin à son fameux « dîner » mondain, « Rive droite », sur Paris Première, faute d’audience. Qui, à vrai dire, n’intéressait que les convives prompts à pérorer.

Dommage collatéral

C’est le premier effet de la nomination d’Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif : pour cause de neutralité, d’un commun accord avec sa direction, Audrey Pulvar arrête le 6/7 h de France Inter. Elle occupera une autre place, qui n’est pas encore définie. La même mésaventure pourrait lui arriver pour « On n’est pas couché », de Laurent Ruquier, où sa position est délicate. Voire intenable devant un invité politique, comme c’était le cas ce samedi 18 mai, face au numéro 2 du PS, Harlem Désir.

Sur la sellette

Journaliste à la rédaction de France 3
et délégué du personnel SNJ-CGT, Jospeh Tual est visé par une procédure de licenciement pour « faute grave » de la part de la direction de la chaîne, après avoir écrit sur son compte tweeter « les garçons, va falloir dégager ! », à propos de Rémy Pflimlin et de Thierry Thuillier. Une procédure qui intervient en pleine crise entre la rédaction et la direction.

Nomination

Le patron des Inrocks, David Kessler, ancien dirigeant de France Télé et ex-patron de France Culture, devient conseiller à l’Élysée sur le dossier culture et médias. Avec un dossier brûlant : la crise de la distribution des journaux.

Médias
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don