Police : « Les agents sont délaissés »

La mise en examen d’un policier pour homicide volontaire ravive le mal-être de la profession. Frédéric Young, du syndicat majoritaire Unité SGP Police, dénonce le manque d’effectifs et de moyens.

Clémence Glon  • 24 mai 2012 abonné·es

Manuel Valls a terminé sa première visite en tant que ministre de l’Intérieur par le commissariat de Noisy-le-Sec. Depuis la mise en examen d’un policier de cette ville pour homicide volontaire, le 25 avril dernier, l’ensemble de la profession ne décolère pas. Frédéric Young, délégué du syndicat majoritaire Unité SGP Police dans le

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société Police / Justice
Temps de lecture : 4 minutes