Retraites et libertés : les premiers chantiers

Réforme des retraites, annonces de mesures pour l’Éducation nationale, situation des sans-papiers, grève des avocats auprès de la Cour nationale du droit d’asile, devenir de la loi Hadopi… Autant de dossiers dont se trouve saisie la nouvelle équipe ministérielle, qui, avant les législatives, doit donner l’impression que le changement est en marche.

Le temps des institutions et celui de la communication n’avancent pas au même rythme. La semaine dernière, alors que le gouvernement cherchait à montrer qu’il était au travail et prenait déjà à bras-le-corps les problèmes les plus urgents, le second conseil des ministres de l’équipe Ayrault, le 23 mai, a été principalement consacré à la présentation par le Premier ministre des décrets fixant les attributions des ministres. Les seules véritables décisions adoptées ont porté sur des mesures d’ordre…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

En Artsakh, sous les bombes

Monde accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.