Tous les ingrédients pour devenir une quiche

Un essai convaincant
sur l’injonction à la beauté comme asservissement des femmes.

Pauline Graulle  • 24 mai 2012 abonné·es

Hier obligées de rester à la maison ; aujourd’hui condamnées à être belles. Certes, la dénonciation du « sois belle et tais-toi » n’est pas une nouveauté. « Ce qui change, c’est le peu de résistance que rencontre désormais

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Idées
Temps de lecture : 2 minutes