Tous les ingrédients pour devenir une quiche

Un essai convaincant
sur l’injonction à la beauté comme asservissement des femmes.

Hier obligées de rester à la maison ; aujourd’hui condamnées à être belles. Certes, la dénonciation du « sois belle et tais-toi » n’est pas une nouveauté. « Ce qui change, c’est le peu de résistance que rencontre désormais cette pression », souligne Mona Chollet, journaliste au Monde diplomatique, auteure d’un essai grinçant où la « beauté fatale » du titre peut s’avérer réellement mortelle… Chirurgie esthétique (un marché affichant 465 % de croissance en dix ans !), anorexie grave, blancheur de la peau……
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents