Antisémitisme : agression à Villeurbanne

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Samedi soir, trois jeunes juifs portant la kippa ont été frappés à coups de
marteau et de barres de fer près d’une école juive de Villeurbanne, dans la
banlieue de Lyon. L’un d’eux a eu une plaie ouverte au crâne, une jeune fille
a été atteinte à la nuque. Âgées d’une vingtaine d’années, les victimes ont
déposé plainte à leur sortie de l’hôpital. La police a ouvert une enquête.
Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, a estimé que ces actes étaient « d’une extrême gravité » et a rappelé « sa détermination à lutter contre toute agression à caractère religieux ».


Haut de page

Voir aussi

Articles récents