Dans le Nord-Pas-de-Calais, la psychiatrie à la diète

Les établissements de santé mentale de la Région voient leur budget diminuer. Une mobilisation syndicale s’organise.

Clémence Glon  • 14 juin 2012 abonné·es

À Saint-André, dans l’agglomération lilloise, l’établissement public de santé mentale (EPSM) devait ouvrir son service d’alcoologie cette année. Le projet semble compromis. Pour la première fois, l’Agence régionale de santé (ARS) du Nord-Pas-de-Calais va diminuer le budget accordé à la psychiatrie pour

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société Santé
Temps de lecture : 3 minutes