Le jury de l’ENA juge les candidats trop « uniformes »

L'école de la très haute fonction publique déplore l' «uniformité de comportement, voire de pensée» de ses candidats.

C'est le président du jury qui le dit, dans un rapport publié sur le site de l'école et rendu public mercredi 13 juin 2012 par Le Figaro : les candidats à l'ENA ont « tendance à raisonner par référence, à choisir le confort "apparent" des formules convenues » . Ils recrachent des analyses « préalablement établies et étudiées » et ont des « difficultés à porter un jugement motivé sur les réformes en cours, à apporter la comparaison » . CQFD. -Les candidats à l’ENA jugés trop « uniformes » et sans…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé aux abonnés

Pour lire cet article :

Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents