Littérature : Christian Prigent, option langue vivante

La Vie moderne , de Christian Prigent, ou l’encyclopédie bouffonne et poétique de notre étonnant XXIe siècle.

Combien d’écrivains ont-ils voué aux gémonies la « vie moderne », celle qu’ils vivaient en leur temps, bousculés qu’ils étaient par les secousses du « progrès », les innovations techniques et l’évolution des mentalités ? Combien de contempteurs de l’aujourd’hui prétendument décadent, imprécateurs et mal lunés, fulminant leur mauvaise humeur sur l’air acariâtre du « tout part à vau-l’eau » ? Christian Prigent n’appartient pas à cette engeance, toujours réactionnaire, même si la Vie moderne, son nouveau…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents