Liêm Hoang-Ngoc : « Pas de ratification sans référendum »

Le plan de relance européenne jette les bases d’une union bancaire et budgétaire. Qu’en est-il vraiment ? Décryptage avec Liêm Hoang-Ngoc.

François Hollande ne renégociera pas le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance de l’Union européenne (TSCG), nommé aussi pacte budgétaire européen. La ratification du pacte est une condition sine qua non pour la mise en place d’un plan de croissance, dont l’économiste Liêm Hoang-Ngoc détaille ici le contenu. Un pacte de croissance, un traité d’union budgétaire et une ébauche d’union bancaire ont été décidés par les dirigeants européens les 28 et 29 juin, alors que la crise de la dette…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé aux abonnés

Pour lire cet article :

Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents