Continuité du social-libéralisme

L’histoire se répète-t-elle ? Pendant la campagne des élections législatives de 1997, qui a porté la gauche au pouvoir, Lionel Jospin avait annoncé vouloir modifier le Pacte de stabilité, signé à Amsterdam, considéré comme une concession faite au gouvernement allemand. Un certain DSK avait renégocié ce traité, ce qui s’était soldé par un simple ajout sémantique au titre du traité, devenu Pacte de stabilité et de croissance (PSC), sans modifier les principales règles limitant les déficits publics à 3 % du…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents