Israël accuse l'Afrique du Sud de demeurer un «régime d'apartheid»

L'Afrique du Sud a récemment banni les étiquettes "made in Israël" des produits provenant des Territoires occupés. La réponse du ministre israélien des Affaires étrangères ne manque pas de culot.

Sans craindre le ridicule, le ministre israélien des Affaires étrangères, Danny Ayalon, a choisi, jeudi 23 août, des mots durs pour exprimer sa colère contre l’Afrique du Sud : « Malheureusement, il s’avère que le changement amorcé il y a quelques années en Afrique du Sud n’a pas apporté le moindre petit changement, ce pays reste un régime d’apartheid. (...) En ce moment, l’apartheid sud-africain est dirigé contre Israël. » Il répondait à une décision prise la veille par le gouvernement sud-africain de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.