Nathalie Démoulin : «Travailler sur le détail,  forcer le point de vue»

Nathalie Démoulin revient sur l’origine de la Grande Bleue
et sur la manière dont elle a élaboré son roman.

C’est l’actualité qui a déclenché l’envie de Nathalie Démoulin de revenir sur les années 1970. Pour autant, la Grande Bleue est un roman littérairement très composé. Explication. Comment est né le désir de ce livre ? Pourquoi les années 1970 ? Nathalie Démoulin : L’une des premières sources est la campagne électorale de 2007. À la fin de cette campagne, Nicolas Sarkozy a construit un discours violemment anti-68. Il se proposait de défaire l’héritage de Mai 68 (en miroir, on a eu en 2012 la construction de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents