À contre-courant / Leçon de choses à PSA

La fermeture annoncée de PSA Aulnay et les 20 000 suppressions d’emplois directs et indirects qu’elle implique constituent une véritable leçon de choses sur le capitalisme européen, et un test décisif pour François Hollande. Le rapport sur PSA d’Emmanuel Sartorius, l’expert désigné par Arnaud Montebourg, identifie trois causes majeures des pertes actuelles du groupe automobile : une trop forte dépendance au marché européen, en crise ; la percée des constructeurs coréens en Europe à la suite de l’accord de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents