Dossier : Traité européen : Et si on disait non

De Charybde en Scylla

Il y a un an à peine 1, je décrivais la crise actuelle aux États-Unis et en Europe comme un « feuilleton à épisodes ». Le premier épisode fut celui de la crise proprement financière de la fin de 2008, associé à l’entrée en récession. Le second fut la crise des dettes des États, résultant d’années de déficits budgétaires. Alors que les États-Unis semblent s’accommoder de déficits du gouvernement de l’ordre de 10 % du PIB, on sait quelles tensions provoque la poursuite des déficits en Europe, notamment dans…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents