Dossier : Traité européen : Et si on disait non

Dominique Garabiol : « L’austérité continuerait quand même »

Dominique Garabiol, universitaire et directeur de banque, envisage la réaction des marchés en cas de non-ratification.

Les grandes banques internationales et les agences de notation ont planché sur différentes stratégies avec ou sans le traité budgétaire européen. Sans évoquer le traité, Patrick Artus, directeur de la recherche économique chez Natixis, a ainsi indiqué dans une note publiée récemment que « la stratégie présente de la zone euro a montré qu’elle ne marchait pas 1 ». Pour Dominique Garabiol, directeur de banque et professeur d’économie associé à Paris-VIII, la France continuerait de mener une politique…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents