États-Unis : La menace Mitt Romney

Le candidat républicain, investi lors de la convention de son parti fin août à Tampa, en Floride, se pose en adversaire crédible de Barack Obama. De notre correspondant, Alexis Buisson.

Le soir où Mitt Romney a prononcé son discours d’investiture, le camp Obama a envoyé à ses supporters des e-mails aux accents alarmistes. Le vice-président Joe Biden a exhorté les démocrates à faire une donation de 5 dollars pour combler le retard de dépenses sur le parti républicain dans plusieurs États clés, s’ils veulent que Barack Obama soit réélu le 6 novembre prochain. Peu après, le Président pressait les siens de mettre la main à la poche. « Ce soir était leur soir, concentrons-nous sur demain. »…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Ouvrez les fenêtres, lisez la presse indépendante

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

COP 26 : la fin du blabla ?

Écologie
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.