Évacuation de Occupy Hong Kong

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


La police de Hong Kong a procédé à l’évacuation sans ménagement d’un camp du mouvement Occupy Hong Kong, installé depuis octobre 2011 à l’entrée d’un bâtiment de la banque HSBC, au cœur du quartier d’affaires de la cité financière. L’enlèvement des tentes et des banderoles a donné lieu à plusieurs échauffourées. Ces « Indignés », inspirés par le mouvement américain Occupy Wall Street, militent contre « le pouvoir du capitalisme, de l’argent et des banques ». Une vision qui passe mal au pays des richissimes tycoons.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.