Évacuation de Occupy Hong Kong

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


La police de Hong Kong a procédé à l’évacuation sans ménagement d’un camp du mouvement Occupy Hong Kong, installé depuis octobre 2011 à l’entrée d’un bâtiment de la banque HSBC, au cœur du quartier d’affaires de la cité financière. L’enlèvement des tentes et des banderoles a donné lieu à plusieurs échauffourées. Ces « Indignés », inspirés par le mouvement américain Occupy Wall Street, militent contre « le pouvoir du capitalisme, de l’argent et des banques ». Une vision qui passe mal au pays des richissimes tycoons.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents