Hôpital : Terrain sensible

Les louables intentions de Marisol Touraine pour l’hôpital risquent d’être sacrifiées sur l’autel des coupes budgétaires.

Pauline Graulle  • 13 septembre 2012 abonné·es

Pour un changement de ton, c’était un changement de ton. En utilisant une quarantaine de fois les mots « service public » ou « hôpital public » dans son premier grand discours sur l’hôpital, la ministre de la Santé a tenu à marquer la différence avec ses prédécesseurs – qui avaient supprimé, à dessein, la notion de « service public hospitalier » de la loi HPST de 2009. Tout aussi éloquent, le refus de Marisol Touraine d’utiliser le terme de « patron » pour désigner les responsables « d’une structure qui n’est pas une entreprise »

Mais, derrière les mots, quel projet politique ? « Le discours était rassurant, mais on reste mitigés », indique Nathalie Gamiochipi, secrétaire générale de la CGT Santé. Sur le papier, la volonté affichée d’améliorer la tarification à l’activité (T2A) et l’accès aux soins, et de lutter contre les dépassements d’honoraires ne peut que réjouir les défenseurs d’une santé pour tous. De même, la mise en place d’une concertation censée dessiner, avant la fin décembre, les contours de « l’hôpital public du XXIe siècle » et « rétablir un pacte de confiance » entre les professionnels de santé et les pouvoirs publics a, en théorie, tout pour plaire. Pourtant, dans un contexte budgétaire tendu, et alors que la santé – qui n’a pas été désignée comme un ministère prioritaire par François Hollande – devra réduire ses effectifs, la ministre a pris soin d’éviter le sujet sensible, mais central, du financement. « Les professionnels ont besoin d’être entendus sur le problème urgent des salaires et de l’emploi, et, de cela, il n’a pas été question », déplore Nathalie Gamiochipi, qui souligne que les postes continuent d’être supprimés par centaines dans les hôpitaux. « La concertation est trop rapide, et s’il n’y a pas d’argent, on n’ira pas loin », ajoute Marie-Hélène Durieux, à SUD Santé Sociaux. Restaurer la confiance ? Voilà qui est encore loin d’être gagné.

Société Santé
Temps de lecture : 2 minutes

Pour aller plus loin…

Face à l’extrême droite, un bloc syndical et citoyen déterminé
Mobilisation 11 juin 2024

Face à l’extrême droite, un bloc syndical et citoyen déterminé

Les organisations syndicales veulent poursuivre l’esprit unitaire de la bataille des retraites, conscientes, comme la société civile, que le combat ne fait que commencer jusqu’aux législatives.
Par Hugo Boursier
Kylian « Megalopolis » Mbappé
Sport 4 juin 2024 abonné·es

Kylian « Megalopolis » Mbappé

L’attaquant français rejoint logiquement le Real Madrid au terme d’un exercice de communication parfaitement maîtrisé. Le capitaine des Bleus est un des Français les plus médiatiques et influents aujourd’hui, ce qu’Emmanuel Macron a bien compris.
Par Nicolas Kssis-Martov
« Avec ce qu’il se passe en Palestine, je ne peux pas ne pas voter »
Reportage 29 mai 2024 abonné·es

« Avec ce qu’il se passe en Palestine, je ne peux pas ne pas voter »

Ce 28 mai au soir, des milliers de personnes, dont une majorité de jeunes, se sont réunies place de la République en soutien à la Palestine, avant de se retrouver pour certain·es au « Manifestival » organisé par Louis Boyard. Sébastien Delogu, le député ayant brandi un drapeau palestinien à l’Assemblée, y est apparu.
Par Éléna Roney
Un observatoire pour recenser les atteintes à la liberté de la presse en France
Presse 28 mai 2024 abonné·es

Un observatoire pour recenser les atteintes à la liberté de la presse en France

L’Observatoire français des atteintes à la liberté de la presse (Ofalp) s’est lancé le 24 mai lors d’une rencontre publique, réunissant citoyens et journalistes. Il entend recenser et rendre publiques les entraves au droit d’informer, en publiant un rapport annuel.
Par Clémence Le Maître