Thibault se trompe de camp

Le secrétaire général de la CGT estime que l’exploitation des gaz de schiste pourrait être envisageable. Dans un entretien accordé au JDD samedi 15 septembre, il estime en effet que « renoncer à l’exploration [des sous-sols qui en renferment] serait un peu inquiétant » au regard de la dépendance énergétique française. Les énergies renouvelables ? Ce n’est « pas [une] alternative crédible ». Et pour enfoncer le clou dans le débat sur la transition énergétique, Bernard Thibault qualifie de « précipitée »…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents