À contre-courant / Indépassable Keynes

Christophe Ramaux  • 25 octobre 2012 abonné·es

L’intérêt général n’est pas réductible au jeu des intérêts particuliers, la macroéconomie à la microéconomie. L’initiative privée a du bon [^2], mais elle ne peut tout faire. Le plein-emploi, la stabilité financière, la protection sociale, les services publics et bien sûr l’écologie : tout cela exige de l’intervention publique. Tel est le

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Économie
Temps de lecture : 3 minutes