Allemagne : Stuttgart se met au vert

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Le candidat vert Fritz Kuhn a gagné, dimanche, l’élection municipale de Stuttgart, sixième ville du pays et bastion de l’automobile. En l’emportant face à l’apolitique Sebastian Turner, soutenu par les conservateurs de la CDU et les libéraux du FDP, il devient le premier maire écologiste à la tête d’une capitale régionale. À onze mois des élections fédérales, sa victoire est un coup dur pour l’Union chrétienne-démocrate d’Angela Merkel, parti qui détenait la mairie depuis trente-huit ans, et confirme l’influence grandissante des écologistes au sein du Land du Bade-Wurtemberg, gouverné par une coalition Verts-SPD depuis mars 2011.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents