Changement de cap

En assouplissant l’accès à la nationalité, Manuel Valls balaie les mesures restrictives imposées par Claude Guéant.

Une façon de redorer son blason de premier flic de France ? Jeudi 18 octobre, Manuel Valls a publié une circulaire redéfinissant les critères d’accès à la nationalité française. L’objectif : revenir au rythme de 100 000 naturalisations qui avait cours en 2010, avant le discours de Grenoble et le passage de Claude Guéant place Beauvau. Par un tour de vis administratif, l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy avait fait chuter le nombre des naturalisations à 87 000 en 2011. « Ces dernières années, l’accès à la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé aux abonnés

Pour lire cet article :

Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents