Des yeux partout

Un salon commercial de la vidéosurveillance s’est tenu à Deauville.

Lena Bjurström  • 25 octobre 2012 abonné·es

Malgré l’annonce du ministre de la Ville, François Lamy, indiquant que la part des crédits alloués à la vidéosurveillance par le Fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD) passerait de 60 % à 20 %

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société Police / Justice
Temps de lecture : 2 minutes