La voie de « l’autre monde possible »

Né avec l’ambition de changer le monde, le mouvement altermondialiste rompt cependant avec les archétypes des années 1970.

Patrick Piro  • 25 octobre 2012 abonné·es

« Réforme ou révolution ? », écrivions-nous en janvier 2001 [^2], alors que s’ouvrait le premier Forum social mondial de Porto Alegre. Il régnait alors une euphorie intuitive : l’heure du recul du système mondialisé avait sonné. Dans la foule, se pressent de vieux lutteurs comme Ahmed Ben Bella ou Eduardo Galeano. On acclame les

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
La Révolution : une idée neuve
Temps de lecture : 3 minutes