Le genre, une histoire politique

Un recueil d’articles de Joan W. Scott donne à voir l’émergence de la question de la différenciation des sexes dans la discipline historique.

Joan W. Scott, historienne, professeure au prestigieux Institute of Advanced Study de Princeton, a grandement contribué à introduire le concept de genre au cœur des sciences sociales. Elle distingue l’étude des genres de celle du féminisme ou de l’histoire des femmes. Vous écrivez, pour en donner une sorte de définition, que « le genre est l’histoire des distinctions masculin/féminin, ou homme/femme, qu’il s’agisse des corps, des rôles ou des traits psychiques ». C’est-à-dire ? Joan W. Scott : Le genre est…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé aux abonnés

Pour lire cet article :

Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents