L’homme broyé

Claudia Stavisky porte un regard neuf et sensible sur le Commis-Voyageur d’Arthur Miller.

Gilles Costaz  • 25 octobre 2012 abonné·es

L’étoile d’Arthur Miller a beaucoup pâli ces dernières décennies. Même les récents hommages à Marilyn Monroe n’ont pas redoré son blason. On a oublié de faire référence au mari éphémère de la star ! Son théâtre, réaliste et social, courageux, digne, ne semble plus guère nous

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Théâtre
Temps de lecture : 3 minutes