Rebelles voix

Par Dorian Lynskey, une histoire de la chanson contestataire contemporaine.

Le chapitre d’ouverture prend pour thème Strange Fruit, que chanta Billie Holiday en 1939 ( « La première chanson à introduire un message politique clair dans le divertissement », explique l’auteur) ; les quinze dernières pages, consacrées à American Idiot, un album enregistré en 2004 par le groupe de punk rock californien Green Day, répertorient le peu d’artistes états-uniens qui s’étaient engagés contre George Bush au moment de ses deux élections… Entre ces deux repères, c’est toute l’histoire de la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents