Réseaux sociaux : Record de tweets antisémites

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Mercredi 10 octobre, le hashtag #unbonjuif arrivait en 3e position sur le réseau social en France. Par dizaines, des échanges entre « tweetos » alignaient les clichés sur les personnes juives. Scandalisée, l’Union des étudiants juifs de France (UEFJ) a demandé « un rendez-vous d’urgence à Twitter France afin de mettre en place un nouveau système de modération des tweets » . Susceptibilité de la communauté et droit à la liberté d’expression, ont répliqué sur le réseau social les auteurs des « bons mots ». Et proposé de lancer d’autres hashtags tels que #unbonarabe ou #unbonnoir. Twitter, une mine d’idées de génie…


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.