Réseaux sociaux : Record de tweets antisémites

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Mercredi 10 octobre, le hashtag #unbonjuif arrivait en 3e position sur le réseau social en France. Par dizaines, des échanges entre « tweetos » alignaient les clichés sur les personnes juives. Scandalisée, l’Union des étudiants juifs de France (UEFJ) a demandé « un rendez-vous d’urgence à Twitter France afin de mettre en place un nouveau système de modération des tweets » . Susceptibilité de la communauté et droit à la liberté d’expression, ont répliqué sur le réseau social les auteurs des « bons mots ». Et proposé de lancer d’autres hashtags tels que #unbonarabe ou #unbonnoir. Twitter, une mine d’idées de génie…


Haut de page

Voir aussi

Articles récents