Sangatte : triste anniversaire

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Dix ans déjà que le camp de Sangatte n’existe plus, détruit par Nicolas Sarkozy en décembre 2002. À Calais, on continuait toutefois à distribuer des repas aux demandeurs d’asile à la rue. Le 25 septembre, un lieu de distribution de repas a été mis à sac par la police. « Au lieu de tirer les conclusions réalistes des prédécesseurs, on poursuit leur stratégie en la durcissant, ont dénoncé les associations de soutien aux réfugiés (Gisti, LDH, Mrap…), visant la politique de Manuel Valls. On s’attaque même au dernier espace humanitaire où les exilés pouvaient espérer un peu de paix et de réconfort. »


Haut de page

Voir aussi

Articles récents