S’épiler bio

Que faire ? L’activité elle-même fait débat. Faut-il s’arracher les poils pour entrer dans une norme esthétique contre-nature ? Ce geste utile concerne celles et ceux qui ont tranché que « oui », il est préférable de souffrir à fréquence régulière pour faire disparaître le duvet jugé ingrat. Cela concerne majoritairement les femmes, même si les hommes s’y mettent peu à peu. Le marché est juteux : il suffit de se rendre au rayon cosmétiques d’un supermarché pour constater la pléthore de produits proposés.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisi un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents