Brèves médias

Politis  • 29 novembre 2012
Partager :

Pas de quartiers

C’est le titre de la nouvelle revue d’actualité orchestrée par Didier Porte avec Thierry Rocher (tous deux épaulés en alternance par Olivier Perrin, Thierry Garcia, Jean-Patrick Douillon ou Serge Llado) au théâtre des Deux Ânes. Une revue politique qui se veut assez saignante, drôle et grinçante, courant de l’élection présidentielle à aujourd’hui. N’épargnant ni Sarkozy et consorts, ni les Verts, ni François Hollande.
Les jeudis, vendredis et samedis, à 19 h, théâtre des Deux Ânes, 100, bd de Clichy, Paris XVIIIe. Tél. : 01 46 06 10 26, jusqu’à la fin de l’année.

Intimidation

Journaliste chargée de la rubrique télécommunications aux Échos, Solveig Godeluck a été mise en examen le 22 novembre pour diffamation, à la suite d’une plainte de Free. Une décision qui intervient après la parution d’un article publié en mars dernier, citant les propos de Didier Casas, le secrétaire général de Bouygues (également attaqué en justice), qui qualifiait son concurrent de « notion nouvelle de réseau vide qui couvre » sans dépenser d’argent. Free n’en est pas à sa première intimidation.

Convoitises

Après Bernard Tapie et Étienne Mougeotte, c’est au tour de François Pinault de lorgner sur le pôle sud du groupe Hersant, regroupant la Provence, Nice-Matin, Var-Matin et Corse-Matin. L’industriel, déjà propriétaire du Point ou du magazine Historia, aurait les faveurs de l’Élysée, qui goûte très peu les ambitions de Tapie.

Médias
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don