Cécile Duflot n’a pas froid aux yeux

La ministre ne serait pas opposée à la réquisition des surfaces vides. Les associations craignent un énième effet d’annonce.

Dimanche, un SDF est mort de froid à Paris. Le premier « mort de la rue » (selon l’expression consacrée, reprise par un collectif éponyme), à la veille de l’hiver. Histoire de se démarquer de ses prédécesseurs, Cécile Duflot, ministre du Logement, a voulu faire preuve de volontarisme… et le faire savoir : « Si nécessaire, a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse, je ferai appel à l’ensemble des moyens dont nous pouvons disposer, la réquisition [des logements vides, une loi de 1945, NLDR] fait…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents