Éternelle politique du pire !

Avouons-le : nous sommes saisi d’un profond sentiment de lassitude quand il nous faut écrire, réécrire, encore et toujours, sur le conflit israélo-palestinien. C’est une nécessité cependant, et c’est notre seule arme quand les bombes pleuvent sur une population tenue pour quantité négligeable par des responsables – en premier lieu israéliens – qui témoignent depuis si longtemps d’un cynisme absolu. La lassitude ne vient pas seulement de la répétition des événements : 2012 après 2008, après 2006, après…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents