Les Têtes de chien : Cinq musiciens forts à l’oral

Les Têtes de chien revisitent la chanson traditionnelle française en polyphonie.

Lorraine Soliman  • 15 novembre 2012 abonné·es

La découverte des Têtes de chien s’accompagne d’un trouble magnétique qui vous emporte vers des contrées lointaines et familières. Vous connaissez sans connaître, ou plutôt vous croyez reconnaître dans cet univers très attachant quelque perle rare d’une enfance perdue. Deux basses, deux ténors, un baryton,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Musique
Temps de lecture : 3 minutes