médecins : Revendications multiples

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Répondant à l’appel à la grève d’une trentaine de syndicats et d’organisations professionnelles, de nombreux internes des hôpitaux publics, chirurgiens libéraux et chefs de clinique ont manifesté, en début de semaine, avec des revendications à géométrie variable. Dans les hôpitaux publics, les internes protestent avant tout contre leurs conditions de travail et manifestent leur inquiétude sur une possible disparition de la liberté d’installation. Côté privé, l’appel du syndicat Le Bloc cristallise les revendications des chirurgiens libéraux autour du refus de l’accord sur les dépassements d’honoraires, qui ne prendrait pas assez en compte les spécificités de certaines spécialités.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.