« Rengaine » de Rachid Djaïdani : Ne pas déranger

Avec Rengaine , Rachid Djaïdani signe un film ultra-consensuel.

Christophe Kantcheff  • 15 novembre 2012 abonné·es

« Sauvage ou illégal, le cinéma brûle en nous, et je lui dis je t’aime. » Rachid Djaïdani clôt sur ces mots enflammés un film qu’il a réalisé effectivement à l’arrache, sur plusieurs années, sans moyens. Rengaine participe de ces

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 2 minutes