Société : Tombes d’occasion

Politis  • 8 novembre 2012
Partager :

Le phénomène n’est pas nouveau mais tend à se développer : à Lille, à Lyon, à Quimper, à Vernon ou encore à Lannion, la vente de monuments funéraires d’occasion. Des monuments issus de concessions abandonnées et proposés aux familles disposant de peu de moyens. Une opportunité d’enterrer leurs défunts à moindre coût, et un acte d’achat relatif à la crise, répondant aussi à un marché onéreux et très juteux du secteur.

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don