Vers un nouveau Larzac ?

En déclenchant une lourde opération militaire contre les occupants du site où est prévu l’aéroport très contesté, le gouvernement suscite une révolte dans tout le pays.

Il y avait deux yourtes, il ne reste qu’une esplanade calcinée, quelques tôles tordues et une carcasse de gazinière. L’habitation a été incendiée par les projectiles des forces de l’ordre. « Par chance, elle était vide, mais rien n’indique que les assaillants le savaient ! », s’élève un témoin. Plusieurs cabanes de la Bellich’ ont été réduites à un tas de planches. Tente communautaire, éolienne, caravanes, atelier, bar de plein air… tout a été précipitamment abandonné lors de l’assaut. Mardi 16 octobre,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisi un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents