Brèves médias

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Nouvelle formule

La revue Regards , dont Clémentine Autain est la directrice de publication, déjà présente sur Internet, fait peau neuve et quitte le rythme mensuel pour un trimestriel en kiosque de 150 pages. Avec pour objectif d’approfondir les sujets de société, de proposer de grands entretiens, de longs reportages et de fournir « de nouvelles rubriques décalées et parfois ludiques » .

Déboutée !

En conflit avec Alain de Pouzilhac, patron d’AEF (Audiovisuel extérieur de la France), et s’estimant contrainte à démissionner, Christine Ockrent réclamait 650 000 euros d’indemnités. Elle a été déboutée par le tribunal de commerce de Nanterre, qui n’a reconnu que le comportement « volontairement blessant » de Pouzilhac, condamné à verser 1 euro de dommages et intérêts à la reine Christine.

Nomination

À défaut de mettre la main sur la presse du Sud du groupe Hersant, Étienne Mougeotte s’est vu nommé à la tête de Radio Classique. Pour le groupe les Échos , propriétaire de la station, « c’est le témoignage des ambitions affichées » . En corrélation avec les idées de l’ancien patron de TF1 et du Figaro .

Pschitt

Cela reste un conditionnel qui pourrait rapidement passer au mode indicatif. Audrey Pulvar devrait quitter prochainement la direction des Inrocks , faute d’entente avec Matthieu Pigasse, propriétaire de l’hebdo, qui ne parvient pas à redresser les ventes. Auquel cas la journaliste aura à peine tenu six mois. Et postulerait déjà à la direction du Monde . Pourquoi pas le Washington Post  ?


Haut de page

Voir aussi

Articles récents