De la réalité des conflits de religion

Georges Corm analyse les causes profondes, historiques et politiques, du « retour au religieux » au Moyen-Orient.

Chaque livre de l’économiste et historien libanais Georges Corm est un événement pour qui souhaite comprendre le Proche et le Moyen-Orient, et, au-delà, les formes d’organisation de nos sociétés désormais muticulturelles. Dans son dernier ouvrage, il plaide pour la laïcité, c’est-à-dire précisément contre les doctrines multiculturalistes. Corm ne nie pas le « retour du religieux », mais il en conteste les fondements objectifs. Si « retour » il y a, il n’y a pas pour autant disparition des causes profondes…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents