Europe : Le MES perd son triple A

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Pilier du traité budgétaire européen, le Mécanisme européen de stabilité (MES), dispositif destiné à venir en aide aux pays lourdement endettés, notamment la Grèce, le Portugal et l’Espagne, est devenu la proie des marchés financiers. Le 30 novembre, l’agence de notation Moody’s a retiré son triple A au fonds de sauvetage, après l’avoir retiré à la France le 19 novembre. Elle estime qu’il y a une « forte corrélation » en termes de risque de crédit au sein de principaux soutiens financiers du MES et du Fonds européen de stabilité financière (FESF). À quand un fonds de secours pour venir en aide au MES ?


Haut de page

Voir aussi

Articles récents