Le « Gérard » du Gérard le plus réac…

Denis Sieffert  • 20 décembre 2012 abonné·es

C’était lundi soir la cérémonie de la remise des « Gérard », charge plutôt réussie contre le goût immodéré du petit monde de la télévision et du spectacle pour l’autocélébration. Dommage que l’honorable jury ait oublié de récompenser d’un trophée spécial le plus goujat, le plus réac, le plus indécent des Gérard. Celui qui donne en spectacle son incivisme. Car, dans

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Une analyse au cordeau, et toujours pédagogique, des grandes questions internationales et politiques qui font l’actualité.

Temps de lecture : 4 minutes