Le Medef récidive

Politis  • 6 décembre 2012
Partager :

Le patronat a transmis aux syndicats un projet d’accord lors d’une nouvelle séance de négociation sur la « sécurisation du marché du travail », qui s’est tenu le 29 novembre. Cette dernière mouture proposée par le Medef a intégré le mot tabou de « flexibilité », que Laurence Parisot, présidente de l’organisation patronale, somme les syndicats d’accepter. Et le reste n’a pas changé par rapport au précédent projet, présenté le 15 novembre, pourtant jugé « déséquilibré » par les syndicats. Le texte prévoit notamment de faciliter le « CDI intermittent » pour les petites entreprises et de créer un « contrat de projet à durée indéterminée ». En matière de « flexibilité, ils y vont fort », a réagit la CGT. On est très loin du « compromis historique » voulu par François Hollande, qui devait aboutir à une meilleure protection des salariés dans les entreprises.

Travail
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don