Dossier : La crise du rire

Le rire et le pire, mariage d’humour

Thierry Illouz, avocat, écrivain et auteur de chansons, envisage les différentes valeurs du rire, engagé par nature.

Le rire, on le sait, et quel qu’il soit, est une caisse de résonance formidable et terrible. Je hasarde l’hypothèse dialectique qu’il fait toujours écho à un sentiment de désarroi, de peur, d’échec, il est une réponse, ou une tentative de réponse, à un vide ou un vertige. Il y a nécessairement un vide là où se présente l’humour, le trait d’humour, une façon d’exorcisme. Il y a précisément à cet endroit-là une angoisse à combler. Chacun a fait l’expérience et la renouvelle sans cesse de ce besoin de déjouer…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Boiron : les salariés s’estiment victimes des mauvais choix de l’entreprise

Éco/Social accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents