Roms : La France en défaut

Amnesty International dénonce les expulsions forcées.

Principalement concentré sur l’Île-de-France, le rapport d’Amnesty International consacré à la situation des Roms observe une réelle « amélioration au niveau de l’approche et du discours » de la part du nouveau gouvernement. Une amélioration en trompe-l’œil puisque l’association souligne que « la pratique des expulsions forcées se poursuit au même rythme alarmant » que les années précédentes. Et d’autant plus honteusement que « la France n’a pas intégré dans son système juridique national les normes…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents