« Aujourd’hui », d'Alain Gomis : Une invitation au (grand) voyage

Dans Aujourd’hui , d’Alain Gomis, un homme condamné à mourir le lendemain revisite sa vie et sa ville.

A ujourd’hui, d’Alain Gomis, va satisfaire ceux qui attendent, impatients, exigeants, qu’un film produit de nos jours en France les surprenne, ne ressemble guère à ce qui est couramment proposé, sorte des sentiers battus. Est-ce parce qu’Alain Gomis l’a tourné en Afrique, à Dakar ? Ou bien parce que le réalisateur de l’ Afrance (2001) et d’ Andalucia (2007) se soucie peu des frontières entre les genres, lui qui a commencé par des travaux de vidéaste ou qui fait ici appel à un musicien pour jouer la comédie…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents