Élisabeth Ronzier : « Ces discours ont un impact néfaste »

Élisabeth Ronzier décrypte les slogans des manifestants opposés au mariage pour tous.

On se souvient du tristement célèbre « les pédés au bûcher », scandé lors de la manifestation du 31 janvier 1999 contre le Pacs à l’appel de Christine Boutin. Si les slogans ont changé, ils révèlent néanmoins une homophobie violente. À la veille de la manifestation du 13 janvier, Élisabeth Rozier analyse la portée de ceux entendus récemment. ** Comment se caractérise cette nouvelle homophobie que l’on a vu s’exprimer lors des manifestations des samedi 17 et dimanche 18 novembre contre le mariage pour tous…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents