Le quatrième Français…

Àen croire un récent sondage, trois Français sur quatre ne croient pas que François Hollande tiendra son objectif d’inversion de la courbe du chômage fin 2013 1. Ce qui n’est guère surprenant après un an et demi d’augmentation continue du nombre de demandeurs d’emploi, et alors que l’Insee prévoit une nouvelle hémorragie d’ici au mois de juin. Ce qui est plus étonnant, en revanche, c’est ce « quatrième Français » qui gobe la promesse présidentielle, le nez au vent. Qui est-il ce doux naïf, ce prince…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents