Mali : Avancée des rebelles au sud

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Les islamistes armés progressent au sud du Mali. Ils ont été repérés le 7 janvier dans la région de Mopti au seuil de la démarcation nord-sud, à 500 km de Bamako. Yamoussa Camara, ministre de la Défense malien, a confirmé au micro de RFI la présence de « groupes djihadistes » dans cette région. Au moins douze soldats auraient été capturés par des rebelles, affirme Al-Jazeera, ceux-ci auraient atteint Bourei, village à 40 km de la zone contrôlée par le gouvernement. L’armée malienne a procédé à des tirs de sommation pour les repousser au nord, aux mains des rebelles. Ces derniers, accompagnés de membres de la secte Boko Haram, ont toutefois établi une base militaire à proximité de Tombouctou.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents